Etablissements scolaires : nouveau protocole sanitaire

Suite à la publication du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, la mairie de Terrasson et les directrices et directeur des écoles de la Commune se sont réunis afin de déterminer les organisations applicables à compter du 09 novembre prochain.D’une manière générale, tous les services périscolaires sont maintenus. En revanche, il a été demandé à certains parents, qui pouvaient disposer d’alternatives, de ne pas laisser leur enfant à la garderie ou à la cantine. Cette demande a offert la possibilité d’un accueil en groupes plus restreints et donc dans de meilleures conditions.Dans les écoles maternelles, les brassages seront limités autant que faire ce peut dans la limite des moyens matériels et humains offerts par chacune des écoles. L’objectif demeure que les enfants puissent être tous accueillis dans un environnement pédagogique adapté en limitant le caractère anxiogène de la situation. Les protocoles nettoyage ont été renforcés et désormais tous les points de contact font l’objet d’une désinfection plusieurs fois par jour. Un nettoyage complet des locaux est assuré quotidiennement et une aération est prévue sur chacun des temps de la journée.Sur l’école élémentaire, le principe du non brassage entre les groupes de niveau a été retenu sur chacun des temps de la journée. Les garderies périscolaires, la restauration scolaire et le temps méridien ont été réorganisés afin de satisfaire à ce principe. Trois services de restauration ont été mis en place afin de proposer aux enfants des conditions de repas satisfaisantes, les groupes de garderies ont été répartis au sein de différentes salles de l’école et une rentrée échelonnée sera mise en place chaque matin. De la même manière, le soir, les élèves quitteront l’école de manière échelonnée afin d’éviter les brassages entre groupes différents.Des renforts en personnel ont été déployés afin de satisfaire aux prérogatives sanitaires et proposer aux enfants, malgré les contraintes, le cadre éducatif le plus adapté qui soit. Enseignants, personnels de l’Education Nationale et personnels municipaux se sont tous mobilisés pour que l’école reste un lieu d’apprentissage des savoirs, de vie et de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *